Producteur et Viticulteur

Producteur

prod.jpg

Afin de faciliter votre prise de devis et sa modification ultérieure, Alpes Contrôle a recours à des "cookies"; en remplissant votre devis, vous acceptez leur utilisation. Aucune donnée personnelle ne sera récoltée ou revendue par Alpes Contrôles.

 

En production végétale biologique, il s’agit de mettre en place des pratiques culturales basées sur l’amélioration de la fertilité et de l’activité biologique des sols. Il est obligatoire d’utiliser des semences, plants et matériels de reproduction végétative (boutures...) issus de l’agriculture biologique. La fertilité du sol et l’activité biologique des sols doivent être entretenues ou améliorées par des pratiques culturales qui préservent ou accroissent la matière organique du sol, des rotations pluriannuelles des cultures, une production de légumineuses et d’engrais verts et l’incorporation de matières organiques issues d’exploitations pratiquant l’agriculture biologique. La prévention des dégâts causés par les ravageurs, les maladies et les mauvaises herbes repose principalement sur la protection des prédateurs naturels, le choix des espèces et des variétés, la rotation des cultures, les techniques culturales et les procédés thermiques.

En production animale biologique, les animaux doivent être nés sur l’exploitation ou provenir d’une exploitation en agriculture biologique. Les races et souches doivent être choisies pour leur adaptation et leur résistance. Elles sont locales de préférence, dans le but de préserver la biodiversité. Le respect du bien-être animal passe par l’interdiction de l’élevage hors-sol, par l’accessibilité d’un parcours et de pâturages pour les ruminants. La taille des élevages est limitée. Les animaux doivent être nourris par une alimentation issue à 100 % de l’agriculture biologique, majoritairement produite sur l’exploitation. La santé des animaux est basée principalement sur la prévention, avec des méthodes d’élevage stimulant les défenses naturelles. En cas de problème sanitaire, homéopathie et phytothérapie sont utilisées en priorité.

 

Viticulteur

viti.jpg

Afin de faciliter votre prise de devis et sa modification ultérieure, Alpes Contrôle a recours à des "cookies", en remplissant votre devis, vous acceptez leur utilisation. Aucune donnée personnelle ne sera récoltée ou revendue par Alpes Contrôles.

 

Depuis 2012, les vendanges peuvent porter l’appellation « vin biologique » ainsi que le logo UE. Non seulement les raisins, mais l’ensemble du processus de vinification sont contrôlés. Les substances et pratiques utilisables sont limitées. Les matières premières agricoles du secteur viti-vinicole doivent être 100% biologiques. Une liste de pratiques œnologiques interdites ou limitées ainsi qu’une liste de substances utilisables pour la production de vins biologiques sont établies par le règlement CE n°203/2012.

 
1 2 3 4
0%

Informations sur le demandeur

Adresse
Image CAPTCHA
Saisir les caractères affichés dans l'image.

Menu de droite

L' publie son rapport d'activité 2016. A lire ici : https://t.co/5I8QPlKalU
2 semaines 3 jours
Retrouvez Jean Henri Soumireu, notre certificateur dans Enquêtes de régions, mercredi 29 mars après Soir 3.… https://t.co/FnRR0YCJPu
1 mois 1 semaine