Modification du Guide de lecture

Le guide de lecture a été modifié suite au passage en Commission Nationale de l’Agriculture Biologique (CNAB). Les modifications portent sur quelques points détaillés dans cet article.

Cas des huiles essentielles non alimentaires

  • Pour la préparation des huiles essentielles, les principes et règles applicables sont ceux applicables à la production de denrées alimentaires transformées
  • Seuls les produits composés à 100% d’huiles essentielles peuvent être certifiés bio (les additifs, auxiliaires, et autres substances listées aux articles 2.2.1 et 2.2.2 de la partie IV de l’annexe II du RUE 2018/848 restent utilisables)

Cas de l’eau utilisée dans la fabrication des huiles essentielles

Pour la fabrication des huiles essentielles par entrainement à la vapeur, dans le cas d’utilisation d’eau de réseaux privés, une analyse de potabilité faite par un laboratoire agréé par l’ANSES pour le prélèvement et le contrôle sanitaire des eaux devra être réalisée 1 fois par an. Cette analyse doit être conforme aux règles de potabilité à l’exception des critères de conductivité, couleur, et – sur l’eau brute de turbidité et minéraux ou sur le condensat d’eau du pH et du titre hydrotimétrique.

Cas des substances actives

L’annexe I du RUE 2021/1165 cite les substances actives entrant dans la composition des produits phytopharmaceutiques pouvant lutter contre les bioagresseurs.
Les substances suivantes ayant un effet dit de « barrières physiques » sont utilisables en Agriculture Biologique :

  • Argiles : illite, montmorillonite, bentonite, argile verte du Velay (sauf si des allégations font référence à un pathogène clairement identifié ou à un mode d’action susceptible d’affecter la biologie des organismes)
  • Glues d’origine naturelle
  • Mastics d’origine naturelle
  • Chabasite naturelle (sauf si des allégations font référence à un pathogène clairement identifié ou à un mode d’action susceptible d’affecter la biologie des organismes)
  • Cire d’abeille

L’utilisation du Lithothamne n’est plus autorisée.

Cas de la cire

On entend par « cire biologique », de la cire d’opercule prélevée dans une ruche qui a subi 1 an de conversion.
Ces substances ne sont pas utilisables sur les produits récoltés. La paraffine non hormonée est utilisable pour la production de plants, plants greffés et boutures.

Cas des algues et produits à base d’algues

Les algues échouées sur les plages, collectées puis triées, pour éliminer les éléments inertes (plastique, verre, corde, canette…) peuvent être utilisées comme fertilisant.

Cas de la pose d’anneaux

La pose d’anneau au nez des taureaux est acceptée uniquement pour des raisons de sécurité des éleveurs afin de pouvoir manipuler ces animaux sans risque. La douleur est prise en charge par une anesthésie ou une analgésie.

 

Pour en savoir plus, retrouvez le guide dans sa globalité en le téléchargeant ici